Publié par SYNTEF-CFDT

Compte rendu de la CAP des Contrôleurs du travail du 16 avril 2015

Cliquez sur le lien pour accéder au compte rendu complet (tableau des mutations).

La CFDT rappelle une fois de plus que l’on doit s’interroger sur les moyens nécessaires aux politiques publiques, avant que de s’abriter derrière une gestion purement comptable.

Comptable, la logique de l’Administration qui pourrait de donner bien plus de moyens, dans le cadre du PTE en cours. La CFDT a défendu, lors de la CAP du corps de l’inspection du travail, un PTE plus ambitieux, par un doublement des promotions annuelles.

Nous mettons en garde sur les difficultés rencontrées dans un nombre conséquent de régions, de départements, durant une phase transitoire qui n’est tenable ni pour les agents, ni pour les usagers.

L’une des solutions : un PTE qui serait doublé chaque année, avec deux fois plus de Contrôleurs reçus chaque année.

La CFDT prend acte du fait que le DRH a réaffirmé le principe de la nomination sur place des lauréats de l’EPIT. Affirmation plus qu’utile face aux inquiétudes, voire aux menaces déguisées transmises parfois dans certaines régions par certains responsables locaux.

Un Plan de Transformation d’Emploi ne peut être digne de ce nom que s’il permet un réel accès de tous à un nouveau statut !

Ce n’est nullement aux agents de payer l’inconstance, voire l’ignorance subie durant des décennies par leur administration.