Publié par SYNTEF-CFDT

SYNTEF-CFDT - CTM du 19 novembre 2015

 

 

Comité Technique Ministériel
du 19 novembre 2015

 

 

Face à la barbarie, solidarité et unité

 

Les actes commis ce vendredi 13 novembre à Paris ont franchi un nouveau seuil dans l’ignominie, la lâcheté et la barbarie. La CFDT, ses militants et adhérents s’inclinent devant les victimes, leurs familles et leurs proches. Elle rend hommage aux citoyens, fonctionnaires, salariés et bénévoles qui se sont mobilisés pour porter assistance aux victimes et rétablir la sécurité.

 

Les auteurs et les commanditaires de ces massacres horribles, et que rien ne justifiera jamais, veulent installer la peur, la division et semer la haine. Leurs cibles sont la liberté, la démocratie et les valeurs républicaines.

 

La CFDT appelle à l’unité, au rassemblement et au sang-froid. La vigilance et la fermeté face au terrorisme sont indispensables. Rien ne nous détournera de notre action pour une société fraternelle et un monde libéré de toutes les formes de fascisme et de fondamentalisme.

 

Nous sommes au lendemain du deuil national et nous voyons combien certains combats menés dans nos services peuvent paraître dérisoires face à ce qui est arrivé vendredi 13 novembre et aux combats qui nous attendent pour lutter contre la barbarie. La CFDT s’inscrira dans ces combats pour la liberté.

 

Les enjeux à court terme dans notre pays, ce sont les élections régionales. Il existe un risque important de voir certaines régions dirigées par des personnalités qui œuvreront dans le radicalisme, le sectarisme et non pour une vraie cohésion sociale. C’est un sujet d’inquiétude majeur pour notre organisation.

 

L'enjeu à moyen terme c'est de pouvoir préserver notre démocratie et nos principes fondamentaux "Liberté, Egalité et Fraternité". Cette phrase a pris tellement de sens à travers un monde qui nous envie ; il suffit de connaître ce monde pour savoir combien notre République est enviable, même si elle est imparfaite.

 

La démocratie sociale est là aussi pour la parfaire. C’est ainsi que nous allons poursuivre sereinement notre travail syndical autour des dossiers en cours dans notre ministère et les interrogations de nos collègues dans les UT ou UR, interrogations qui ternissent le climat social.

 

Sur la Réforme territoriale

 

Après l'absence de revalorisation significative des salaires ces dernières années et l'inquiétude sur le niveau des reliquats, le dossier le plus préoccupant pour le SYNTEF-CFDT est bien celui des réformes territoriales et leur impact pour nos services déconcentrés. Les régions qui sont concernées par la fusion ont commencé une réflexion sur les nouvelles organisations à mettre en œuvre.

 

Pour lire la suite de notre déclaration, cliquez sur le fichier ci-dessous.

Commenter cet article