Publié par SYNTEF-CFDT

SYNTEF-CFDT - POLE 3E : Ya-t-il un pilote dans l'avion ?

Pour accéder à l'intégralité de notre analyse et nos revendications, cliquez sur le lien ci-dessus.

C’est bien la question que se posent les agents des pôles 3E dans nos services, et ce depuis plusieurs années.

Contrairement à ce qui a pu se passer côté « Travail », aucune réflexion sérieuse n’a été menée depuis 3 ans par la DGEFP sur la façon d’organiser au mieux les pôles 3E pour répondre efficacement aux défis de réduire le chômage, de réduire les inégalités, éradiquer la pauvreté en développant des emplois de qualité. Les politiques mises en œuvre au cours du septennat ont surtout été dictées par l’évolution des chiffres du chômage chaque mois !

Si certaines mesures comme les emplois d’avenir et le dispositif »Garantie Jeunes » ont pu apporter un peu de mieux pour les jeunes, il n’en va pas de même pour la plupart des autres aides accordées aux entreprises (CICE, aides à l’embauche pour les entreprises de moins de 200 salariés,…)

Les agents du pôle 3E connaissent depuis des décennies les changements de politiques à mettre en œuvre au gré des changements de majorité présidentielles ou des changements de ministre du travail plus ou moins inspirés !

A chaque changement, les agents ont dû et ont su s’adapter pour mettre en œuvre de nouvelles politiques et ainsi répondre aux objectifs définis à Paris et relayés par les directeurs régionaux et les préfets. Ceci a été accepté de nombreuses années. Mais ceci a été couteux sur le plan psychique : les changements répétitifs impactent défavorablement la santé des salariés du privé, et il est douteux que les agents publics soient faits d’un autre bois (http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/98009/l-etude-qui-remet-en-cause-les-idees-recues-sur-la-relation-manageriale.html ) !

(...)

Commenter cet article