Publié par SYNTEF-CFDT

SYNTEF-CFDT -- Compte rendu de la CAP des Contrôleurs du Travail du 9 janvier 2018

Pour accéder à 'intégralité de notre compte rendu, cliquez sur le lien ci-dessus.

Cliquez sur le lien ci-dessus pour accéder à notre lettre ouverte.

Le SYNTEF CFDT souhaite à tous les agents de notre Ministère une belle et heureuse année 2018.

Nous aurions souhaité qu’elle puisse débuter sous de meilleurs auspices mais malheureusement les constats sont là. Nous sommes réunis aujourd’hui dans le but d’honorer une CAP qui aurait dû se tenir en décembre dernier. Pour des motifs qui appartiennent à l’administration et plus précisément pour des motifs de gestion et placement d’agents de catégorie A, les contrôleurs du travail passent encore après que le carrousel ait fait un dernier tour.

Pourtant nous devons aborder des sujets très importants. Certains agents sont dans l’attente de réduction d’ancienneté et d’autres espèrent enfin obtenir une promotion au titre du hors classe, car ils ne peuvent compter que sur cette promotion.

Les services de notre Ministère, Travail, Emploi ou services Supports, subissent encore d’importantes transformations qui ne sont pas sans conséquences sur la santé de notre organisation, le service rendu à l’usager et celles des agents qui les composent.

Afin de pouvoir dresser un bilan, le SYNTEF CFDT vous demande, de bien vouloir lui transmettre un état des intérims réellement effectués par les agents de catégorie B et plus précisément des contrôleurs du travail en section d’inspection sur postes équivalents.

Passons au crible l’examen du CRIT. Comme nous le savons, dans chaque concours il y a une part de savoir, de chance, de prestation et d’injustice. Nous n’allons pas tout examiner mais simplement discuter de la prestation et de ce sentiment d’injustice.

Pour le SYNTEF-CFDT le rapport du Président du jury de la 5ème session fait mention de propos inappropriés et vécus par nombre d’agents comme déplacés ou insultants.

 

Commenter cet article