Publié par SYNTEF-CFDT

SYNTEF-CFDT -- Intervention lors de la rencontre entre la Ministre et les OS du Ministère du travail

Pour lire notre lettre déclaration cliquez sur le lien ci-dessus.

Pour lire la déclaration intersyndicale, cliquez sur le lien ci-dessus.

Le 10 janvier2018, 8 mois après son arrivée la Ministre a rencontré les organisations syndicales de son ministère et a répondu en partie aux demandes intersyndicales unitaires.

La Ministre a rappelé le contexte de transformations sociales à l’œuvre porté par le gouvernement Philippe et le ministère du travail, en indiquant que nous étions rentrés dans une nouvelle période de réforme de l’Etat avec une attention portée sur la diminution des déficits publics et la révision des missions de l’Etat ainsi que de ses opérateurs et partenaires.

Si elle a reconnu l’engagement des agents de son ministère, elle n’est pas revenue sur la baisse des effectifs actée par la loi de Finances 2018 ou le projet 3MO, renvoyant la solution à l’organisation du travail et à la qualité de l’emploi.

A l’issue de l’échange, force est de constater que la Ministre retient nombre de recommandations du SYNTEF-CFDT :

  • Redonner du sens au travail des agents et affirmer concrètement l’ambition du Ministère !
  • Plus de moyens à la formation des personnels !
  • Ne pas brader la protection sociale complémentaire des agents !
  • Valoriser les corps administratifs et leurs parcours professionnels !
  • Face à la succession des réformes, établir un bilan à 3 ans du « Ministère Fort » !
  • Donner plus de moyens au dialogue social !

Lors de son intervention la Ministre a mis l’accent sur :

  • le Pôle 3E : pas de transfert d’effectifs ni de compétences.
  • Le maintien de la fonction Renseignements, mais homogénéisée.
  • La qualité de vie au travail : avec une instruction Santé et Sécurité au Travail ; la relance du marché infructueux sur l’équipement et la protection individuelle Amiante ; la lutte contre les discriminations ; le code de déontologie de l’inspection du travail.
  • Le soutien aux agents de contrôle en cas d’incident (protection fonctionnelle et partie civile).
  • Les élections professionnelles, avec le passage à un seul CT et CHSCT d’administration centrale. Et à une seule Commission nationale d’action sociale (secteurs Travail, Santé-Affaires Sociales, Jeunesse et Sports).
  • Négociations : pas d’annonce sur celle concernant les Contrôleurs du travail actuellement en cours. Soutien aux moyens syndicaux.

Vous trouverez en pièces jointes les déclarations de l’intersyndicale et du SYNTEF-CFDT à cette rencontre.

Un nouveau rendez-vous entre la Ministre et les OS sera fixé pour juin ou septembre, pour faire le point sur la mise en œuvre de ses intentions.

Commenter cet article