Publié par SYNTEF-CFDT

SYNTEF-CFDT -- Compte rendu de la CAP des Attachés du 29 mars 2018

Cliquez sur le lien ci-dessus pour accéder à l'intégralité de notre compte rendu.

Lors de cette CAP qui a abordé les promotions, détachements et intégrations, les organisations syndicales ont demandé que les postes soient enfin fléchés par corps, pour limiter les concurrences et jeux d’influence entre corps. Elles ont demandé qu’une note fixe les conditions de mobilité, en particulier pour le fléchage des postes ouverts par corps, insistant en précisant que les inspecteurs, IASS comme IT, sont maintenant des cadres A+. La tâche devrait donc être simplifiée pour la DRH, ces corps ne pouvant plus occuper de postes de A type… Ou alors il faudrait considérer que les attachés sont aussi des A+.

 

Pour la DRH, un point sera fait en avril/ mai, en fonction des orientations gouvernementales Action Publique 2022. Concernant les mobilités, deux possibilités sont envisagées : une bourse ministérielle des emplois pour des mobilités toute l’année mais avec des arrivées départs en permanence ou une circulaire commune à tous les secteurs pour des mobilités plus synchrones et plus pilotées.

Pour la CFDT il y a urgence à favoriser les parcours des attachés par des conditions administratives et financières plus attractives.

 

La DRH a finalement convenu qu’un groupe de travail sera réuni pour réfléchir aux différentes problématiques, en prenant en compte les contraintes DGAFP et AP2022. Pour faciliter l’avancée du groupe de travail, la DRH présentera un bilan du corps lors de la prochaine CAP, bien qu’elle ait peu de ressources pour travailler sur la GPECC.

Commenter cet article