Publié par SYNTEF-CFDT

SYNTEF-CFDT -- Le 22 mai tous ensemble mobilisés pour la reconnaissance des agents des services publics !

Les ministres G. Darmanin et O. Dussopt ont finalisé le document de méthode, de calendrier et d’orientation « Refondation du contrat social avec les agents publics » autour de quatre chantiers dits de modernisation. La concertation se déroulera jusqu’au 1er trimestre 2019 avec une interruption au moment des élections professionnelles de décembre 2018. Un projet de loi est prévu pour le 1er semestre 2019. Même si les organisations syndicales ont été consultées, ce document demeure de la seule responsabilité du Gouvernement.

Pour la CFDT la qualité de la concertation est directement liée à la capacité du Gouvernement et des employeurs publics à écouter et à tenir compte des expressions des organisations représentatives des agents. Cette qualité se mesurera aussi au respect dont ils feront preuve à l’issue d’une concertation ou d’une négociation selon les sujets. Les traces laissées par le report de PPCR sont profondes et le Gouvernement devra en tenir compte.

Depuis de nombreux mois la CFDT exprime ses profonds désaccords sur le fond et sur la forme des annonces relatives aux agents de la Fonction publique.

La CFDT Fonctions Publiques rappelle :

  • Son opposition à une approche uniquement budgétaire de la Fonction publique ;
  • Son attachement à un service public de qualité, garant de la cohésion sociale et accessible à tous les usagers ;
  • Son exigence de mesures collectives (notamment valeur du point, mise en œuvre de PPCR, compensation de la CSG) lors du prochain rendez-vous salarial ;
  • Son attachement à un dialogue social de qualité qui tienne compte de la parole des agents.

Retrouvez les propositions de la CFDT Fonctions Publiques en cliquant ici.

Commenter cet article