Publié par SYNTEF-CFDT

SYNTEF-CFDT -- Rendez-vous salarial de juin : lettre au ministre de la Fonction Publique.

Pour découvrir dans le détail les propositions de la CFDT, cliquez sur le lien ci-dessus.

La CFDT Fonctions Publiques a écrit à Olivier Dussopt pour présenter ses propositions dans le cadre de la préparation du rendez-vous salarial de juin 2018.

LES PROPOSITIONS DE LA CFDT.

 

Mesures générales

 

Augmenter la valeur du point, attribuer de façon uniforme des points d’indice, supprimer le jour de carence !

 

Mettre en œuvre les dispositions du protocole PPCR pour améliorer les déroulements de carrière!

 

L’égalité professionnelle

Arriver à l’égalité réelle le plus rapidement possible, avec des engagements budgétaires de la part des employeurs ! Concrètement :

  • améliorer les grilles de rémunérations des filières féminisées ;
  • mettre en œuvre des critères objectivables sur les compétences requises ;
  • requalifier certains corps et cadres d’emplois (catégorie A-type pour la filière sociale, catégorie B pour les aides-soignantes et auxiliaires de soins,…) ;
  • améliorer les ratios de promotion pour rattraper les retards de carrière des femmes ;
  • rattraper les écarts constatés entre les femmes et les hommes sur les montants indemnitaires. 

La protection sociale complémentaire

 

Le Gouvernement a accepté lors du rendez-vous salarial 2017 d’ouvrir le chantier de la participation financière des employeurs à la protection complémentaire en santé et prévoyance pour les agents publics. Le début des discussions sera effectif dans les prochaines semaines.

 

La CFDT exigera des engagements dès le prochain rendez-vous salarial de 2019.

 

Compenser la hausse de la CSG

 

Le dispositif de compensation de la hausse de la CSG décidé par le Gouvernement est dégressif de fait à compter de 2020.

 

Pour la CFDT le Gouvernement doit s’engager à ce que le montant de la compensation soit révisé au moins tous les ans, sinon tous les mois, pour tenir compte des changements de situation individuelle.

 

La CFDT demande également une mesure corrective pour les agents qui jusqu’à présent ne bénéficiaient d’aucune prime.

 

Les indemnités diverses

 

La CFDT exige des réponses claires sur la revalorisation des frais de mission et des frais kilométriques pour l’usage du véhicule personnel dans le cadre des missions et leur mise en œuvre dès 2018.

 

Astreintes diverses, travail de nuit, temps de travail supplémentaire, jours épargnés sur le CET (indemnisation jamais revue depuis 2009) : autant d'indemnités à revaloriser !

 

Sur la politique indemnitaire générale, la CFDT est opposée à une individualisation accrue des rémunérations.

 

La CFDT a affirmé sa volonté d’orienter la politique de rémunération prioritairement sur le traitement indiciaire, en signant PPCR.

 

La CFDT s’opposera à une décision qui entraînerait des disparités accrues liées aux marges budgétaires des employeurs davantage qu’à un « mérite » qui n’est pas défini et donc pas mesurable.

 

En revanche, il doit être possible de réfléchir à des dispositifs qui seraient en cohérence avec l’organisation et la qualité des services auxquelles les agents concourent collectivement.

 

Et enfin...

 

La CFDT demandera :

  • la publication des textes nécessaires à la mise en œuvre de la GIPA pour 2018 ;
  • la mise en œuvre de l’indemnité kilométrique vélo, pour laquelle aucun décret n’est encore paru.

Commenter cet article