Publié par SYNTEF-CFDT

 

Ce Comité technique ministériel (CTM), présidé par le DRH, M. Pascal BERNARD, était réuni pour examiner :

  • le projet de RI (règlement intérieur) du CTM ;
  • le projet d’arrêté portant adoption de la charte d’audit interne et du code de déontologie pour les ministères des affaires sociales ;
  • l’offre nationale de formation 2019 ;

Le bilan des formations 2017 ;Sur le RI nouveau débat, plus court cependant, le projet présenté reprenant en grande partie les propositions syndicales formulées lors de la séance du 10 janvier, qui ont permis de ne pas se limiter à ce que le décret de 2011 encadrant le CTM prévoit.

 

Pour la CFDT l’ouverture du DRH est de bon aloi et les dispositions du RI permettent un fonctionnement pragmatique de l’instance assise sur la réalité du fonctionnement des services dans le respect des droits des représentants du personnel

 

Sur l’arrêté portant adoption de la charte d’audit interne et du code de déontologie pour les ministères des affaires sociales le texte  apporte des précisions et tient compte de modifications mieux disantes du code de déontologie de l’IGAS.

 

Enfin sur la formation, Le SYNTEF-CFDT est intervenu pour pointer l’indisponibilité des CIF pendant les périodes de formation des agents au CRIT, le manque de disponibilité des formateurs relais dans les régions, qui ont des difficultés à dégager du temps  ou manquent de temps de préparation, ainsi que la durée trop courte des formations liées à la mobilité fonctionnelle des agents en section d’inspection du travail.

 

Et toujours le très peu de formations à destination des agents de catégorie C !!

 

 

 

        

 

 

Commenter cet article