Publié par SYNTEF-CFDT

Nous interpelons dans la lettre ouverte ci-jointe la nouvelle Ministre : la réforme de l’Organisation Territoriale de l’Etat (OTE), dans sa forme et son calendrier actuels, doit être abandonnée.

 

Une mise en place début 2021, ce n’est pas raisonnable, tant les services sont mobilisés à tous les niveaux pour accompagner salariés et employeurs dans les effets sociaux et économiques de la crise sanitaire.

 

De plus nombre d’agents s’interrogent sur la pertinence de mener à terme cette réforme : nos services n’ont-ils pas  démontré, dans leur configuration actuelle, une véritable capacité de résilience organisationnelle et prouvé leur efficacité ?

 

Une telle réforme doit s’inscrire dans un véritable dialogue social, insuffisant à ce jour et qui laisse sans réponse de trop nombreuses questions :   statut du personnel, transferts d’agents, sécurisation des parcours professionnels.

Commenter cet article