Publié par SYNTEF-CFDT

undefined

Paris, le 28 janvier 2007.





C’est avec une certaine stupeur que nous découvrons l’amateurisme avec lequel ce concours a été préparé : tout examen ou concours est suffisamment important pour que l’organisation soit prise au sérieux du début à la fin.

Il est inacceptable que des agents qui préparent assidûment cet examen depuis plusieurs mois soient aujourd’hui pénalisés par un report au 31 mars 2008. Tout est décalé et les préparations fixées dans les DR et en DD en fonction de la date du 31 janvier 2008, risquent de ne plus avoir la même valeur !

Si le décret du 18 janvier 2008 (prévoyant 400 postes) n’avait pas été publié, on pourrait même mettre en doute sa prochaine tenue…

Est-ce une manière de procéder ?

Pour nous cela dénote un certain mépris envers celles et ceux qui ont passé du temps à préparer un examen qui allait enfin ouvrir la voie vers une revalorisation de leur carrière



Pour lire le tract intégralement, cliquez ici.

 

Le SYNTEF CFDT demande donc :

  • - qu’au minimum 2 jours de préparation, avec de nouvelles épreuves à blanc soient organisés, afin de ne pas pénaliser les agents et à ne pas les démobiliser !
  •  
  • - que la validation des résultats se fasse à la date initialement prévue afin de ne pas pénaliser les lauréats
  •  
  • - que la DAGEMO s’explique sur les conditions inacceptables de préparation de cet examen

 

Commenter cet article