Publié par SYNTEF-CFDT

 

undefined

PSE... GPEC... ?!?

Et le dialogue social, où est-il ?





Le 1er
février, le gouvernement a envoyé aux fédérations de fonctionnaires un projet contenant une
« petite loi » et 8 décrets modifiant notablement le statut de la fonction publique. La CFDT Fonctions Publiques (UFFA) était « convoquée » à une réunion de « concertation » le 6 février. 


Devant l’ampleur
des changements (50 pages de textes) et le délai accordé pour s’approprier ce dossier, l’UFFA-CFDT a refusé ce diktat.

 
Voici la 1ère analyse du SYNTEF-CFDT sur ces projets de texte.



Pour lire la suite de l'article
cliquez ici

Commenter cet article

GERMIN Muriel 12/02/2008 16:00

Bonjour et merci pour vos informations.

Dans les commentaires sur le projet de loi mobilité, vous ne mettez pas l'accent sur la possibilité de mise en disponibilité d'office alors que c'est cette éventualité qui inquiète le plus les agents, comme celle qui consiste à se trouver dans cette situation après un congé de longue durée.

Avez vous d'autres informations qui expliquent votre silence sur ce domaine peut être de nature à rassurer le personnel?

Merci d'avance

SYNTEF-CFDT 12/02/2008 19:53

Bonjour,Vous avez parfaitement raison.L'administration pourra décider, sous certaines conditions une mise en disponibilité d'office. Seulement, la mesure n'est pas très claire dans les décrets. Il s'agirait de mettre en disponibilité d'office un agent qui après la période de réorientation professionnelle de deux ans (qui peut aussi concerner les retours de congés parentaux) n'aurait pas "trouvé" de nouvelle position professionnelle.Cette disposition, encore floue, n'est néanmoins pas du tout rassurante et devra, elle aussi, être dénoncée. Nous ne pouvons donc pas vous rassurer.Bonne journéele SYNTEF-CFDT