Publié par SYNTEF-CFDT

 

 undefined

 




Monsieur le Ministre,


Nous voulons vous faire part solennellement de notre indignation face aux violences dont a fait l'objet notre collègue, Hélène SIMON, Chef de l'ITEPSA du Tarn le samedi 16 février 2008.


Notre collègue a, en effet, été séquestrée durant quatre heures et gravement menacée par des dizaines de viticulteurs du comité d'action viticole appelés à la rescousse par le viticulteur que notre collègue venait contrôler. Il semble assez clair que cette mobilisation contre l'Inspection du Travail était préméditée. 

Une fois encore, un agent de l'Inspection du Travail a été agressé parce qu'il réalisait la mission que l'État lui a confiée...



Pour lire la suite de la lettre ouverte, cliquez ici 

Commenter cet article