Publié par SYNTEF-CFDT

La Primo affectation d'un Inspecteur élève en section détachée en Corse n'est pas raisonnable !



"La Corse est un département métroplitain comme un autre", MAIS un peu particulier quand même...



Il y a des problèmes de continuité territoriale, de logements difficiles à trouver car les locations saisonnières sont légions et privilégiées par les propriétaires et un coût de la vie qui y est largement supérieur à celui du continent.

Par ailleurs, les contrôles sont en Corse plus difficiles ou plus compliqués et nécessitent une technicité  dont un IET ne dispose sans doute pas. Il nous semble donc préférable d'y affecter des agents expérimentés.


Malgré cela, un poste en Corse est offert en section aux IET. Mais quel poste ! Il s'agit d'un poste en section détachée, basé à Ghisonnacia  qui est une petite ville de la plaine orientale à environ 60km au sud de Bastia à 1h de route environ.


Il ne nous semble pas raisonnable qu'un Inspecteur élève du travail se trouve primo-affecté en Corse à fortiori en section détachée. Pour notre organisation, il est même impensable d'affecter un IET  - donc en cours de formation - dans une section détachée, loin des autres.


C'est le message que le SYNTEF-CFDT a délivré ce matin à Monsieur Mathieu qui nous a répondu que :


 
 " -  tous les postes en sections d'inspection sont obligatoires et prioritaires lors de la pré-affectation (notamment dans le cadre du PMDIT);

   - le poste prévu en Corse est un poste en section détachée. Il est obligatoire et prioritaire dans le cadre du PMDIT et  que "la Corse est un département français comme un autre".


Malgré tout, et devant notre insistance, Monsieur Mathieu s'est engagé, s'ils ne changent pas d'avis sur le fait que ce poste soit obligatoire, à ce que l'Inspecteur reste à Bastia ( et non en section détachée) pendant les 8 mois de sa formation restant à faire. D'apporter un suivi particulier à l'IET qui y serait affecté. Et en tout état de cause à ne pas lui imposer les deux ans sur le poste si ça ne se passait pas bien.


Le SYNTEF-CFDT continue à demander à l'administration que cet Inspecteur puisse avoir un autre choix d'affectation s'il le demande et qu'en tout cas, il ne soit pas affecté en section détachée.


Commenter cet article