Publié par SYNTEF-CFDT

M5069603915266147501-copie-1.jpg

 

  Réforme des retraites :

synthèse et analyses

 

 

Après les premiers communiqués et réactions sur la réforme des retraites annoncée le 16 juin 2010 par le ministre du Travail, ce document présente les aspects principaux de la réforme et les éléments d’analyse de la CFDT. La réforme demande principalement des efforts aux salariés. Le recours à la fiscalité reste symbolique. Les questions d’emploi sont absentes du projet gouvernemental or il s’agit d’un sujet intimement lié à celui des retraites. L’avenir des retraites est hypothéqué par le recours prématuré au Fonds de réserve.

 

 

1/ Recul des bornes d’âge de départ à la retraite

 

  • entre 2011 et 2016 :

 

  • recul de l’âge légal de départ de 60 à 62 ans pour les salariés du privé et les fonctions publiques. Les salariés nés :

 

         - avant le 1et juillet 1951 peuvent toujours partir en retraite à 60 ans,

         - entre le 1er juillet et le 31 décembre 1951 peuvent partir à 60 ans et 4 mois,

         - entre le 1er janvier et le 31 décembre 1952 peuvent partir à 60 ans et 8 mois,

         - entre le 1er janvier et le 31 décembre 1953 peuvent partir à 61 ans,

         - entre le 1er janvier et le 31 décembre 1954 peuvent partir à 61 ans et 4 mois,

         - entre le 1er janvier et le 31 décembre 1955 peuvent partir à 61 ans et 8 mois,

         - après le  1er janvier 1956 peuvent partir en retraite à 62 ans.

 

  • pour les fonctionnaires en catégorie active, passage de l’âge minimal de départ de 50 à 52 ans et de 55 à 57 ans.

 

  • entre 2016 et 2023 : recul de l’âge du taux plein de 65 à 67 ans pour les salariés du privé et du public,

 

  • à partir de 2017 : relèvement de l’âge d’ouverture des droits dans les régimes spéciaux, compte-tenu du calendrier de la réforme de 2008.

 

Pour lire la suite du document CFDT sur la réforme des retraites, cliquez ici

 

  

Commenter cet article