Publié par SYNTEF-CFDT

sncf-CFDT.JPG

 
Injures, menaces, destructions de biens, séquestrations, violences, sont les outils de persuasion de ceux qui se revendiquent comme les défenseurs de l’intérêt général, sociétal, social et environnemental.
 
Forts de leur conscience qu’ils considèrent comme un droit divin, ils entendent ainsi imposer à une très grande majorité de cheminots, leur mode de pensée unique, par la force s’il le faut.
      

Pour lire la suite, cliquez ici

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Commenter cet article