Publié par SYNTEF-CFDT

cloture.jpg

Le syndicalisme d'engagement, c'est le syndicalisme de résultats



Mercredi 3 juin, Laurent Berger a répondu aux interventions des syndicats sur le Rapport d'activité validé par 85,88% des mandats.

« Dans quelle organisation la diversité des situations vécues trouve-t-elle ainsi à s’exprimer, avec respect, franchise et volonté d’agir ensemble ? » Répondant aux nombreuses interventions le rapport d’activité, Laurent Berger a souligné combien leur qualité était révélatrice d’une organisation qui travaille sans relâche. Selon le secrétaire général de la CFDT, les trois premiers jours ont été « un grand moment de démocratie ».

Évoquant les derniers suffrages électoraux, Laurent Berger a exhorté les militants « à combattre les manifestations de repli national ». « Nous devons continuer notre travail de syndicalistes, long et difficile, mais seul capable de renforcer le lien social », a-t-il poursuivi.

Lire la suite de l'article et voir les vidéos



La CFDT propose un nouveau modèle de développement



Après l’examen du rapport d’activité, les deux derniers jours de congrès sont consacrés à la résolution, qui fixe le cap de l’action de la CFDT pour les quatre années à venir.

La secrétaire générale adjointe de la CFDT, Véronique Descacq, a présenté jeudi 5 juin la résolution de la CFDT pour la prochaine mandature, intitulée « Un nouveau modèle de développement porteur de progrès social pour tous ». Ce texte s’inscrit dans la continuité de la réflexion menée depuis déjà plusieurs années par la CFDT, notamment lors des deux précédents congrès à Grenoble puis à Tours. « Fidèle à son histoire, fidèle à ses valeurs, la CFDT a un projet pour la société », a annoncé Véronique Descacq. Un nouveau modèle social et économique dont les priorités devront être « la justice sociale, la lutte contre les inégalités, la solidarité, la démocratie, l’émancipation, la responsabilité ».

Lire la suite



La résolution votée, le cap est fixé



Le congrès de la CFDT s’est achevé avec le vote de la résolution à 87,24 %. Elle maintient le cap d’un syndicalisme engagé vers un nouveau modèle de développement au service de tous les salariés.

« Ne lâchons rien de nos convictions et de nos objectifs ! » C’est sur ces mots que Laurent Berger a clôt le 48e congrès de la CFDT, à l’issue de cinq jours de débats à Marseille. Des débats « sereins et respectueux, sans tabous sur le fond », s’est félicité le secrétaire général, auquel les délégués ont accordé un véritable capital de confiance : un quitus voté à 85,88 %, une élection à 98,31 % et une résolution approuvée à 87,24 %. « Des débats de cette qualité, c’est exactement ce dont aurait besoin notre démocratie », a argué Laurent Berger.

Lire la suite

Commenter cet article