Publié par SYNTEF-CFDT

Sans-titre-copie-1.JPG 

 

Le 3 juillet dernier, à Orchies (59), des agents du Ministère du Travail ont été pris à partie, lors d'un contrôle portant sur le travail illégal. Cet incident n'impliquait pas moins que le Sénateur-Maire de la commune, Dominique BAILLY.

Dès le 7 juillet, le Ministre prenait sa plume pour exprimer, non seulement un soutien ferme à l'égard de ses agents, mais également une condamnation tout aussi ferme, voire cinglante, vis-à-vis du comportement déplacé du Sénateur-Maire.

Cette intervention de l'autorité ministérielle, dans un courrier sans ambiguïté, où Michel SAPIN rappelle la légitimité des services de contrôle, et donc de l'Etat, à exercer leurs missions conformément tant au Code du Travail qu'aux lois de la République, est une première depuis bien longtemps.

Ces derniers mois, rares ont été les réactions ministérielles lors de tels incidents.

Nous ne pouvons que saluer une telle réactivité de la part du Ministre, et en appeler à tenir ce cap. Les agents ont droit à bénéficier d'un soutien systématique, et aussi public que possible, dès lors qu'ils se voient empêchés d'exercer les fonctions dont l'Etat les charge.

Il en va du respect des lois, des citoyens, autant que de la vigilance à veiller au respect des missions des services, sans lesquels il ne peut y avoir d'effectivité du droit social dans notre pays.

 

Pour lire la lettre du Ministre, cliquez ici

Commenter cet article

....... 13/07/2012 08:14


Ferme et rapide.... mais toujours pas public !