Publié par SYNTEF-CFDT

intersynd cfdt unsa-copie-1 


 

 

                  

Oui à une mobilisation, collective contre la souffrance au travail

mais responsable et protectrice des agents !


 

Mais, nos organisations syndicales tiennent également à protéger les agents contre des appels à certaines actions, qui nous paraissent juridiquement dangereuses pour chacune et chacun d’entre nous et pénalisantes pour de nombreuses catégories de notre ministère, particulièrement les C.

Nous refusons donc la démagogie et la « mise en danger » pour elles : en conséquence, nous n’avons pas été signataires de l’appel intersyndical des autres OS.

  • Ainsi, nous ne prendrons pas la responsabilité d’appeler les agents à exercer leur droit de retrait pour les entretiens professionnels ou à les boycotter : cette position n’est pas réglementaire sur le plan juridique et est applicable à tout agent. En conséquence, l’administration est en droit d’appliquer des sanctions (part de primes en moins ; retrait d’un tableau d’avancement…) : elle l’a déjà appliqué en 2010, notamment pour les catégories C. Outre, d’accroitre l’isolement de chacun face à l’Administration, il n’est pas possible de défendre un dossier dans ce cas puisque « tout agent doit obtempérer à une obligation de service ».Ces entretiens sont une occasion pour exprimer par écrit et directement à l’encadrement les difficultés professionnelles au sein des services : par contre, nos syndicats veilleront particulièrement à leur déroulé et à leur contenu et le rappelleront avec force et vigueur à l’administration, notamment qu’elle a un devoir impérieux de formation des évaluateurs et des évalués et qu’elle doit nous en rendre compte dans le bilan annuel.



  • De même, le boycott des remontées d’information de l’Inspection du Travail nous placerait en contradiction avec l’article 19 de la convention 81 de l’OIT.

 

  • La défense de nos missions, sur tous les champs, Travail, Emploi, Formation, ne pourra réussir que si nous pouvons montrer la plus value que les agents du service public apportent.



Sachez que vous pourrez compter sur nous pour défendre, avec vigilance et persévérance, les intérêts de tous les agents du ministère du Travail et que nous porterons vos revendications au sein des instances représentatives régionales et nationales.

 

Pour lire l'intégralité de l'appel intersyndical, cliquez ici

 


 


Commenter cet article