Publié par SYNTEF-CFDT

M5069603915266147501-copie-1.jpg

 

La mobilisation  doit se poursuivre et la CFDT continue à travailler

quotidiennement à l'amélioration du statut et de rémunération des Contrôleurs !

 

 

Des annonces ministérielles, certaines inacceptables  

 

Lors du CTPM du 11 juillet dernier, le Ministre du Travail avait annoncé :

- L’embauche de 40 agents par concours de catégorie C en 2012,

- L’amélioration du statut des contrôleurs du travail via 2 pistes : 

- Soit un statut  emploi uniquement pour les contrôleurs du travail en section d’inspection,

- Soit un statut de B+ spécifique pour tous les contrôleurs du travail, différenciation avec les autres corps de catégorie B.

La proposition de statut d’emploi présentée par le Ministre a immédiatement été rejetée par toutes les Organisations Syndicales car elle consisterait à scinder le corps des Contrôleurs du Travail en deux catégories en déclassant de façon irrémédiable les Contrôleurs occupant des postes hors section.

Nous avons immédiatement rejeté toute discussion sur ce point pour obtenir une revalorisation de TOUS LES CONTROLEURS du Travail, sans en laisser un seul sur le bord de la route.

Le Ministre a également annoncé qu’il s’opposerait à l’entrée dans le NES en 2012. Nous avons donc pris acte de cette non entrée dans le NES qui était réclamée par les Contrôleurs.

Toujours pas de propositions écrites et chiffrées...

Comme vous l’avez peut-être lu, l’intersyndicale au niveau national a adressé le vendredi 9 septembre 2011 un courrier au Ministre du Travail lui rappelant les annonces faites et engagements pris lors du CTPM qu’il a présidé le 11 juillet dernier. (voir sur le site). Le SYNTEF-CFDT a participé à la rédaction de ce courrier et l’a évidemment signé.

Par contre, comme d’autres, le SYNTEF-CFDT ne s’est pas joint à l’appel pour une assemblée générale des Contrôleurs du Travail sur Paris le 29 septembre.

Le SYNTEF CFDT a demandé des propositions ECRITES et CHIFFREES avant toute ouverture de négociation. NOUS LES ATTENDONS TOUJOURS et nous l’avons rappelé par courrier au Ministre.

Une assemblée générale pour quoi faire ?

Certaines organisations syndicales ont présenté une proposition d’assemblée générale à la Bourse du Travail à Paris le 29 septembre prochain pour « discuter » des propositions du Ministre.

Le SYNTEF-CFDT considère qu’il n’y a, à ce jour, rien à discuter puisqu’aucune proposition écrite, chiffrée, et sérieusement préparée par la DAGEMO, le Ministère de la Fonction Publique et le Ministère des Finances ne nous a été présentée.

La CFDT pense avec d’autres qu’un tel rassemblement est inutile et couteux dans la mesure où nous ne disposons d’aucun écrit sur lequel débattre.

 

 Se mobiliser le 11 octobre pour peser dans les négociations à venir !

 

La CFDT a toujours clairement demandé des négociations en vue d’obtenir des améliorations importantes pour les Contrôleurs du Travail. Il n’y a aucune remise en cause de cet objectif. Au contraire.

Le Ministre ayant affirmé que l’entrée dans le NES pour les Contrôleurs du Travail est suspendue, nous avons donc un délai un peu plus important que prévu initialement pour entamer des négociations. La CFDT soutient leurs revendications.

 

La Mobilisation des Contrôleurs Doit se Poursuivre !

 

Dans les régions, selon les situations parfois spécifiques, les difficultés rencontrées, des actions sont menées et continuent à être menées au plus près du terrain par les Contrôleurs du Travail.

Enfin, au vu des graves problématiques qui secouent actuellement les services, dans toutes les régions, la journée du 11 octobre permettra d’adapter à notre Ministère les différents sujets au cœur de nos difficultés et revendications.

 

Le Syntef-CFDT

Le 23 septembre 2011

Commenter cet article

DIOUF 26/09/2011 15:06



A quand l'amélioration du statut de la catégorie C? Primes, déroulement de carrière.


Pourquoi cette catégorie qui a fait des efforts de formation sur de nombreux logiciels ne se voit elle pas octroyer une prime de technicité?