Publié par SYNTEF-CFDT

M8685576218441046966.jpg
 

Déclaration Intersyndicale CFDT - FO - UNSA

CTPM du 16 juin 2011 

 

 

Mesdames et Messieurs les représentants au CTPM

 

Un des derniers CTPM avant l’application de la nouvelle loi du dialogue social et donc le renouvellement des instances : l’heure des bilans ? celle des comptes ? celle des regrets ? celle des occasions manquées ? celle des incompréhensions ?

 

En résumé, un CTPM supplémentaire pour servir d’alibi à un dialogue social défaillant et moribond depuis déjà plusieurs mois !

 

Ne vous en déplaise, Monsieur le Directeur, la CFDT, FO et l’UNSA- Itefa ne se réjouissent guère du constat fait depuis 2008 sur ce dialogue social quasi inexistant au-delà du formalisme de certaines réunions et devenu même ces derniers temps un tribunal notamment par ces injonctions « je récuse » devant nos interrogations : et oui, seul un juge peut, au sens initial du terme, « récuser » une affirmation ou une précision donnée par un partenaire social, mandaté et légitimé par ceux qu’ils l’ont élu.

 

L’administration peut toujours se féliciter de faire des réunions de CTP... si il n’y pas de marge de dialogue et de négociation, si les personnels ne peuvent légitimement s’exprimer sur les sujets qui les concernent quel en est l’intérêt ?

 

Pour lire la suite de la déclaration intersyndicale, cliquez ici

 


Commenter cet article