Publié par SYNTEF-CFDT

Cfdt O S V RVB

 

La CAP a été boycottée par les organisations syndicales CGT, SUD et SNU pour des raisons portant sur l'attribution des postes de RUC. Alors même que la CAP est justement faite pour en discuter et en décider. C'est donc une fois de plus le dialogue de sourd qui l'emporte. 


Finalement, peu importe pour l'administration qui reconvoque la CAP le 16 juillet 2014 avec le même ordre du jour. Par contre, cela importe pour les agents qui attendent et attendront un peu plus encore leur nomination. 


La CFDT demande que cesse cette confrontation totalement stérile.

 

Evidemment, le sort souhaité à la réforme par certaines organisations se confronte à une réalité traumatisante pour elles puisque plus de 250 candidats IT ou DAT se sont positionnés et que l'ensemble des postes sera pourvu à l'exception d'une petite dizaine d'Unités de Contrôle en raison des concurrences de demande. Et oui... 

 

Le rôle des organisation syndicales n'est pas de faire de la politique ou d'instrumentaliser des situations mais bien d'être utile aux agents. Ces agents qui nous font confiance. C'est pourquoi la CFDT ne déserte jamais le terrain des idées et de la négociation.

 

La CFDT regrette que cette position soit si peu partagée. La CFDT continuera à défendre les agents avant tout et à avoir une vision sociale.

 

Elle siégera le 16 juillet 2014. Elle restera, comme à son habitude, vigilante quant à la mise en oeuvre de la réforme qui vise à une meilleure efficacité de l'Inspection du travail pour les agents et aux profit des usagers.

 

Bonne journée à tous.




Commenter cet article