Publié par SYNTEF-CFDT

M5069603915266147501-copie-1.jpg

  SYNTEF-CFDT Compte rendu de la CAP des Inspecteurs du trava Compte rendu de la CAP des IT

 

 

 

Déclaration Préalable

 

Cette première CAP des A pour 2012 ne se présente pas sous les meilleurs hospices. La tension dans les services atteint en effet des sommets. Ce climat résulte de nombreux facteurs : exercice difficile des missions tant sur le champ Pôle 3E que celui du Pôle Travail, réorganisations successives, tension sur les effectifs, dialogue social très dégradé, et en point d’orgue, une posture rigide de l’administration qui refuse de reconnaître en accident de service le suicide de nos collègues Luc et Romain. Et sur ce dernier point, en s’abritant qui plus est derrière les avis des  commissions de réforme, en dépit d’un rapport de l’IGAS particulièrement édifiant dans l’un des cas !

 

Ce refus est choquant pour les agents appelés par leur mission à intervenir dans le domaine des risques psychosociaux ! En effet, alors que les reconnaissances des suicides et tentatives de suicide ont accompli des progrès spectaculaires dans le secteur privé, l’administration se fige dans une posture archaïque, offrant à ses agents un discours schizophrénique s’il en est.  Le message envoyé par le Ministère est en effet tout à fait clair : il signifie « occupez-vous des risques psycho-sociaux dans les entreprises, mais n’allez pas penser que s’agissant de vous, votre employeur, le Ministère chargé du travail, saura le prévenir et lorsqu’il est, hélas !, trop tard,  le reconnaître… ».


Ce déni n’est certes pas glorieux et la spécificité des missions exercées par l’inspection du travail commandait une toute autre attitude aux plus hauts représentants de ce ministère et de son administration. S’il est un lieu où le suicide en lien avec le travail en France ne devait pas être nié, c’est bien le nôtre qui devrait au contraire avoir le souci de l’exemplarité.

 

Le SYNTEF est attaché à rappeler que si l’employeur est le premier responsable en matière de santé mentale au travail, la prévention du suicide concerne aussi chacun d’entre nous et  pas seulement la hiérarchie !

 

Pour lire le compte-rendu complet, cliquez ici

 

 


Commenter cet article