Publié par SYNTEF-CFDT

logo_400.jpg

 

L'actualité

Les organisations syndicales ont demandé la mise à l'ordre du jour :


– des tentatives de suicides, notamment 2 dans le nord, 1 dans le 34
– des incidents de contrôle qui se multiplient ces 3 derniers mois.

L'administration a refusé !

La CFDT le déplore car elle estime que la situation actuelle rend cette attitude encore plus incompréhensible.


L'administration a tout juste concédé la remise d'un bilan des protections fonctionnelles des années 2010 – 2011 (certes expressément demandées par les syndicats !) et la mise à l'ordre du jour de ces points lors du prochain CHSCT Ministériel le 6 décembre prochain.


Le DAGEMO a indiqué que les incidents de contrôle donnant lieu à activation de la protection fonctionnelle sont remontés à la DAGEMO et des démarches ont été faites en direction des parquets et de la chancellerie ce qui aurait donné lieu à une instruction de la chancellerie.


Compte-tenu de la gravité de la situation en matière de tentative de suicide et
d'agressions, la CFDT a demandé que le CHSM soit informé de tous les dossiers traités en CHSR ou CHS locaux. Notre objectif est évidemment d'évaluer l'ampleur de ces phénomènes sur un plan national.


Or, le DAGEMO soulève des difficultés, prétextant dans un premier temps que le CHSM ne doit pas se substituer aux instances locales ! Tel n'est évidemment pas le cas, et face à la demande unanime des OS, le DAGEMO accède à notre demande... et assure que les représentants en CHS Ministériel seront désormais informés des incidents et qu'un point sur le suivi local sera fait en CHSM...

 

Pour lire la suite du compte-rendu, cliquez ici

 


Commenter cet article