Publié par SYNTEF-CFDT

ballon

 

 

Le SYNTEF-CFDT reste globalement satisfait mais exigeant à l’égard d’une réforme qui vise l’amélioration d’une part, de l’efficience des missions de contrôle et du service public de l’emploi, d’autre part, des conditions de travail par la promotion du travail collectif de ses agents et de ses services.

Nous laissons à d’autres le choix de crier au loup en agitant le chiffon rouge de l’indépendance, présentant les futurs RUC comme des agents à la solde du MEDEF. Pour notre  part, nous observons que le hiérarchique des inspecteurs du travail, le RUC, sera lui-même un agent investi d’une mission de contrôle : sur l’ensemble du territoire de l’UC concernant les actions collectives.

Pour couper court aux procès d’intention, il est urgent que le Ministre qui ne s’est pas exprimé depuis sa nomination sur le projet Ministère fort, témoigne de son engagement et s’adresse aux agents.

Il doit en particulier améliorer la lisibilité de la réforme sur plusieurs points :

•    tout d’abord, notre nouveau Ministre doit comme le précédent porter le projet de loi de renforcement des pouvoirs. On ne peut nier que ce texte augmente de façon très significative l’action des services ainsi que la répression des infractions. Ceux qui en sont le moins conscients sont certains agents de nos services mais il suffit de constater les réactions du patronat et des élus de droite pour se rendre compte que ce texte n’est pas une compilation de gadgets destinée à donner le change…

 

Pour lire la suite du document et les tableaux de mutation, cliquez ici

 


Commenter cet article