Publié par SYNTEF-CFDT

logo_400.jpg

 

 

Lors du CTPM du 29 avril 2010, préalablement à son départ de la séance, le SYNTEF CFDT a fait la déclaration suivante :

 

« Aujourd’hui nous sommes convoqués pour avis et informations sur 7 points et nous sommes venus ce matin pour vous dire que la CFDT est excédée.

 

La CFDT a toujours été présente à tous les groupes de travail et instances paritaires. Notre organisation n’est pas coutumière des boycotts, préférant le dialogue et la concertation. nous avons toujours été dans une démarche constructive, en faisant part de nos observations, préconisation et mises en garde sur la méthode choisie.

 

Encore récemment (en janvier et avril) nous avons été reçus par deux conseillers spéciaux auprès de nos ministres « comètes » ; lors de ces entretiens nous avons mis la focale sur la mise en place catastrophique des Direccte :

 

Cette mise en place s’est faite sans aucun dialogue social sérieux, sans respect des agents et de leurs représentants; et s’accompagne aujourd’hui comme nous le craignons de souffrance des agents tant la désorganisation des services est flagrante.

 

Cette souffrance au travail se généralise. Il suffit d’entendre les agents. Il est désespérant de discuter avec des collègues qui ont donné une partie de leur vie au service public avec conviction et de voir leurs larmes couler quand ils vous expliquent leurs conditions actuelles de travail, à quel point ils ont du mal à réaliser leur mission et à quel point ils se sentent dévalorisés dans le schéma actuel des DIRECCTE. Nous constatons une perte de sens globale pour les missions qui nous sont demandées quel que soit le service d’origine.

 

Le malaise est profond à tous les « étages » ...

 

Pour lire le suite de la déclaration, cliquez ici

 

 

 

Commenter cet article