Publié par SYNTEF-CFDT

Logo SYNTEF-CFDT

Déclaration Préalable


Sur le régime indemnitaire

Alors que le pouvoir d’achat des personnels n’a cessé de baisser depuis 2011 sous l’effet conjugué des hausses de cotisations et du gel de la valeur du point d’indice, la revalorisation des barèmes indemnitaire de 0.45% nous paraît bien dérisoire. A fortiori pour les agents de catégorie C dont le plafonnement indemnitaire rend toute progression salariale impossible.

En effet, concernant toujours la catégorie C, la revalorisation de 0.45% du barème indemnitaire ne s’appliquera pas à l’ensemble des agents plafonnés conformément au décret du 23 décembre 2006. Ils seront encore une fois lésés.

La CFDT rappelle à l’administration qu’il existe une solution pour débloquer cette situation intenable : l’application sans délai du décret du 20 mai 2014 portant création du nouveau régime indemnitaire (RIFSEEP).

Le nouveau décret doit être appliqué aux agents de catégorie C prioritairement. Les plafonds sont augmentés de 20 à 30%. Ce décret doit être mis en œuvre au plus tard en juillet 2015, la CFDT exige qu’il soit mis en œuvre sans délai au profit d’agents statutairement délaissés. C’est une priorité.

La prime de repositionnement devra donc être affectée avec mesure dans cette perspective.

 

Pour lire la déclaration complète, cliquez ici

 


Commenter cet article