Publié par SYNTEF-CFDT

O41951nsKOofwaRQoOYyh

  

Déclaration Préalable

 

 

Monsieur Le Ministre,

  

La CFDT réclame que le calendrier de la déclinaison du projet pour un «Ministère fort» lui soit communiqué et qu’il comporte les dates précises des réunions prévues et tenues dans le cadre du dialogue social dans les régions et les unités territoriales. Un authentique travail de concertation doit être entrepris par les responsables de chaque UT et chaque UR auprès des agents.

 

Sur l’examen professionnel d’accès au grade d’inspecteurdu travail

 

Nous répétons que la durée de 10 ans prévue pour la transformation d’emploi des Contrôleurs en Inspecteurs du travail n’est pas compatible avec une mise en œuvre efficiente de la nouvelle organisation de l’inspection du travail.

 

La CFDT attire l’attention de l’administration sur le caractère délétère pour les agents de contrôle des UC de voir se modifier pendant 10 ans la distribution des entreprises et des situations d’intérim de fait sur les entreprises de plus de 50 salariés voire de moins de 50, ce qui sera nécessaire dès lors que plusieurs contrôleurs d’une UC refuseraient de contrôler des entreprises de plus de 50 -sauf à voir la charge de travail des IT augmenter très considérablement. Plus le plan de transformation sera long et plus la désorganisation des services le sera, au travail comme à l’emploi.

 

Aussi, nous revendiquons une diminution de la durée de PTE à 5 ou 6 ans maximum, accompagnée d’une inscription la plus massive possible des Contrôleurs du travail sur la liste d’aptitude au corps d’Inspecteur du travail...

 

Pour lire la suite de la déclaration, cliquez ici  

Commenter cet article