Publié par SYNTEF-CFDT

O41951nsKOofwaRQoOYyh

 

 

Le Sénat a adopté le projet de loi sur la formation professionnelle, mais a voté contre le volet touchant à la réforme de l’Inspection du Travail (article 20).
Certains s’en félicitent…


Le patronat en premier ! Lui qui depuis des semaines hurle à tous vents contre ce texte qui, pour la première fois en quarante ans, prévoit un net renforcement des pouvoirs coercitifs et d’enquête de l’Inspection du Travail. C’est lui qui a été entendu au Sénat et c’est lui qui a emporté la majorité au sénat.


Le SYNTEF-CFDT a veillé à ne pas s’immiscer dans un débat politicien qui ne relève pas de notre conception du syndicalisme. Nous refusons de nous positionner sur un terrain où seules des alliances contre nature semblent trouver parfois des intérêts convergents...

 

Pour lire la suite, cliquez ici

Commenter cet article