Publié par SYNTEF-CFDT

intersynd-informatique.JPG

LES INFORMATICIENS

DU MINISTERE DU TRAVAIL

SONT INQUIETS

 

Visite de Monsieur le Ministre le 28 Juin 2012 à la DIRECCTE du Limousin

  

Engagée sous le gouvernement précédent avec la RGPP, une réforme de l’informatique est en cours, mais ressemble plus à un plan social.

Par exemple, en Limousin, 7.36 ETP, soit 8 personnes travail et 1 personne SI CCRF national étaient affectées à l’informatique et aux télécommunications. Les chiffres dont nous avons connaissance réduisent ce personnel à 2.94 ETP, soit 3, voire 4 personnes !

Ces chiffres laissent aussi apparaître que le poste de chef de service est à mi-temps. Que va-t-il faire de son autre mi-temps ?

 

Cette situation régionale n’est pas unique et se reproduit sur tout le territoire.

 

Il est vrai que des structures nationales se mettent en place pour rationnaliser certaines tâches. Ces structures sont d’ailleurs réclamées par les informaticiens eux-mêmes depuis plus de 15 ans ! Mais aujourd’hui, ce n’est pas le fond qui est contestable, mais la forme que cela prend notamment avec des montages RH étonnants qui mèneront sans aucun doute à une catastrophe personnelle pour les agents et des choix d’organisation qui auront de graves conséquences....

 

Pour lire l'intégralité de la note au Ministre, cliquez ici ! 

 

 

Commenter cet article