Publié par SYNTEF-CFDT

M5069603915266147501.jpg

 

 

Monsieur le Ministre,


Tout changement de ministre est pour les agents et les organisations syndicales qui les représentent un moment fort et surtout porteur d’attentes. Ceci est d’autant plus vrai que depuis 10 ans nous (agents et organisations syndicales) avons eu à faire face à de multiples réformes sans véritable dialogue social.


Vous héritez d’un ministère quelque peu sinistré, avec des moyens réduits, des missions contrariées alors que vous allez devoir faire face à des restructurations importantes et des licenciements qui apparaissent avec retards, parce que vos prédécesseurs ne souhaitaient pas que s’affichent avant les présidentielles les conséquences d’une politique inadaptée tant au niveau économique que social.

Côté emploi, le curseur des initiatives a quelque peu été chamboulé quand il y a un peu plus an un pouvoir accru a été donné aux sous-préfets, réduisant les initiatives des responsables d’Unités Territoriales pourtant traditionnellement au coeur des problèmes Emploi. Résultats, même si on peut comprendre l’importance de traiter certains problèmes au plus près du terrain, on a vu naître de nombreuses initiatives politiques, correspondant souvent plus à de l’affichage qu’à un souci de trouver les solutions durables pour redynamiser les territoires et limiter les licenciements.


Des sujets comme la pénibilité, les seniors ou l’égalité professionnelle qui devaient faire l’objet d’accords dans les entreprises de plus de 50 salariés ne donnent hélas pas tous les résultats escomptés...

 

pour lire la suite de notre déclaration,cliquez ici

 

 

Commenter cet article