Publié par SYNTEF-CFDT

O41952CriAYDuYnLtAaLeNouvelle baisse des salaires des agents de l’État en 2012 !

La CFDT demande un retour sans délai à la table des négociations pour mettre fin au gel du point d’indice des fonctionnaires.

 

Selon la dernière enquête de l’Insee (publiée dans Insee Première de juillet 2014), en 2012, compte tenu de la hausse des prix (+ 2,0 %), le salaire net diminue en moyenne de 0,8 % en euros constants pour l’ensemble des salariés (titulaires, contractuels et emplois aidés) de la Fonction publique de l’État.

 

En effet, en 2012, le salaire brut moyen en EQTP (équivalent temps plein) est de 2 968 euros par mois et le salaire net moyen de 2 465 euros. Les salaires brut et net moyens progressent respectivement de 1,5 % et 1,2 % en euros courants. Cette différence d'évolution est due pour partie à la progression de la Contribution sociale généralisée (CSG) et de la Contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS), suite au passage de 3,0 % à 1,75 % du taux d'abattement pour frais professionnels sur l'assiette de ces contributions. Elle est également due, pour les titulaires, à la hausse des cotisations au titre de la retraite (retenue obligatoire pour pension).

Maigre consolation, les écarts de salaires entre hommes et femmes se réduisent très légèrement : en 2012, le salaire net moyen en EQTP des femmes est inférieur de 14,8 % à celui des hommes contre 15,0 % en 2011.

Il faut s’attendre, en toute hypothèse, à une dégradation similaire des salaires des agents territoriaux et hospitaliers. En 2011, le salaire moyen à la Territoriale, après inflation, a baissé de 0,8 % et à l’Hospitalière de 0,6 %.

 

Rappel : salaires moyens en 2011 dans les trois Fonctions publiques

 

Bonnes vacances à tous !

 SYNTEF-CFDT

 

Commenter cet article