Publié par SYNTEF-CFDT

Cfdt O S V RVB                                                                   logo_ITEFA.png

 

 

En décembre dernier, le Ministre annonçait un « plan de requalification » des Contrôleurs du Travail, avec au final l’extinction du corps des Contrôleurs. Nos deux organisations syndicales ont clairement salué cette initiative. Tout en précisant qu’elle n’allait pas assez loin.
 

Une réunion de négociation sur ce plan de requalification est convoquée le 18 février 2013.
 

Face à l’hostilité mécanique et radicale d’autres organisations syndicales, la CFDT et l’UNSA ITEFA affirment qu’elles s’y rendront pour défendre leurs revendications et aboutir à un véritable processus d’extinction du corps des Contrôleurs et à une juste revalorisation de l’ensemble des agents concernés.
Mais :
 

  • Face aux 2000 départs en retraite qui s’annoncent dans ce corps, il est urgent d’en accélérer le processus d’extinction !

 

  • Face à la diversité des postes et des fonctions occupées par les Contrôleurs du Travail, il est nécessaire d’élargir le cadre de ce plan de requalification !
     

Lors du Comité Technique ministériel du 22 janvier dernier, nous l’avons martelé, et nous le martèlerons de nouveau lundi à l’administration qu’elle doit répondre aux attentes des Contrôleurs !

Nous disons oui à un corps unique d’Inspecteurs du Travail en sections !

 

Pour lire la suite du tract intersyndical CFDT-UNSA, cliquez ici

 

 

Commenter cet article