Publié par SYNTEF-CFDT

intersynd cfdt unsa-copie-1

 

Une Mobilisation Prématurée

 

 

 

 

Une réunion intersyndicale s’est tenue le 30 août 2012 en présence de la CFDT, la CGT, FO, SNUTEF, SUD et UNSA-ITEFA. Cette réunion avait pour objet l’éventualité de la mise en œuvre d’une action commune en novembre.

 

Si nous avons des points de mécontentement communs, les modalités d’action présentées par la CGT, FO, SNUTEF et SUD pour répondre à ces constats ne sont pas partagées par la CFDT et l’UNSA-ITEFA.

 

En effet, face aux incertitudes quant aux réformes à venir mais non encore clairement définies par le nouveau gouvernement (décentralisation, système d’inspection du travail, rôle de l’Etat et des collectivités territoriales, groupes de travail régionaux, discussions avec les partenaires sociaux…), il nous paraît très prématuré d’engager une action de forte mobilisation de l’ensemble des collègues sans connaître les premiers axes de réforme envisagés par notre ministère.

 

Nous avons opté, dans ce cadre, de favoriser pleinement le dialogue social avant d’entamer une mobilisation des agents : en fait accepter la concertation, la discussion ouverte à tous avant l’action potentielle.

 

C’est pourquoi la CFDT et l’UNSA-ITEFA n’ont pas souhaité participer à des « assises » ou « états généraux » du ministère au mois de novembre, qui se limiteraient, par ailleurs, à des échanges internes ne répondant pas nécessairement aux attentes des usagers du service public, ni à celles de tous les personnels .

 

Bien entendu, les agents seront informés et consultés par chacune de nos deux organisations syndicales sur l’avancée des réformes, sur l’état du dialogue social et sur les éventuelles mobilisations nécessaires à venir.

 

pour lire la déclaration CFDT-UNSA en format pdf, cliquez ici !

 

 

Commenter cet article